k + j - « so damn emotional »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 14:48


« so damn emotional »

Kylie & John

8h04. Mon premier matin dans ma nouvelle maison, dans cette nouvelle ville et même ce nouveau pays. Inutile de dire que j'ai très mal dormi la nuit dernière. En plus, ce n'est pas rien de trouver une lettre de ses parents, nous indiquant clairement de retrouver sa soeur .. C'est n'importe quoi. Qu'espéraient-ils que je lui dise ? «Salut, on est soeur, on est supposés s'aimer ? » Pff .. non !

Me voilà donc réveillée, la tête dans le cul comme on pourrait dire. Je me redressa dans mon lit, et souffla un peu. Bon sang .. je ne savais même pas par ou commencer ? Une douche peut-être. Je sortis du lit et refis les draps de celui-ci. J'avais une grande manie que tout sois propre avant de quitter n'importe quel endroit. Je me dirigea dans la salle de bain et ouvrit la douche. Je laissa l'eau couler pendant de nombreuses minutes tout en m'observant dans le miroir. Mon visage commençait à redevenir clair et joyeux. La plus grande partie de ma peine s'était dissipée. Il était temps .. j'en avais un peu marre de déprimée toute seule. Un an .. ca suffit maintenant ! Je soupira longtemps, me motivant mentalement à affronter ces nouvelles journées qui s'offraient devant moi et sauta à la douche.

Une fois celle-ci terminée, je me rendis compte que je n'avais fait aucune course. Bravo Kylie.. Bravo. Bon pas grave, j'arrêterai à la Bakery que j'ai vu sur la route hier. J'enfila donc un jean foncé, un t-shirt blanc, mon coat de cuir ainsi que les converse blanc. L'été arrivait tout juste, il faisait un peu froid encore, mais pas trop ! J'ouvris le frigo et cala un verre de jus juste avant de laisser le verre sur le comptoir et de quitter, en claquant la porte.

Une fois devant la Bakery, je me gara au devant et entra. L'endroit était bondé de jeune avec des ordinateurs, devoirs sûrement.. Je réussis a me trouver une petite table près de la fenêtre. Parfait pour prendre un petit déj en paix ! Je commanda un grand café latté ainsi qu'un croissant. Rapide ai-je bien mentionné ?

Pendant que je regardais toutes les nouvelles aussi nulles les unes que les autres sur mon téléphone, les gens commençaient à s'accumuler. Une file se créa pour obtenir une place. Euh, non. Moi je reste là. C'est alors que soudainement une ombre s'imposa sur la table.

Je leva les yeux. À ce moment, je cru que mon monde allait s'effondrer. À peine je venais de me motiver à affronter cette journée, qu'elle allait directement me remettre au tapis. C'était John. John .. l'amour de ma vie. La page non résolue dans ma vie, ma peine éternelle. Sans mots, sans voix, sans sons, je lui fis un mini signe de la main pour lui dire de s'installer devant moi. Il accepta et pris place. Je ne lâchais pas son regard du moment ou il était debout devant moi, jusqu'au moment ou il était assis. Prenant sur moi, je réussis à dire ; « Tu.. tu n'es pas à New-York? » Évidemment.. on avait vécus ensemble la-bas alors j'aurais pensé le savoir là.. mais non.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 15:26
Kylie & John - So Damn Emotional

Lundi matin, premier jour de la semaine. Du moins, pour la plupart des personnes. Je suis infirmier en hôpital militaire et de nuit.. Ben oui pourquoi faire les choses à moitié. Alors que pour tous, c'est le début de leur prise de poste, moi j'allais finir le mien.. Il n'était encore que six heures trente du matin, et je quitterais mon poste dans une demi heure. J'arrangeais les derniers détails et fit la transmission à mes collègues qui allaient prendre ma relève. Honnêtement, je ne me rendais même pas compte de ce que je leur racontait. Je ne pensais qu'à une seule chose, me rendre au petit café du coin. Ce fameux petit café où j'avais un rituel. A chaque fin de poste, je passais là bas prendre un café avant de rentrer à la maison. Cela me permettait de faire la transition entre le travail et ma vie privée. Il paraît que c'est toujours la dernière heure la plus longue, et j'avais l'impression que ce proverbe s'appliquer encore plus ce matin, que tout les autres.. Le temps ne passait pas.. Je compter presque les minutes.. Je finissais une semaine de cinq nuit, et je commençais vraiment à fatiguer.. Les jours de repos n'allaient vraiment pas être voler pour le coup, et ils seront forts mérités!  Sept heure moins dix! Enfin, je peux aller me changer.. Je pris tout de même le temps d'aller prendre une douche avant de partir.. Sept heures trente! Enfin je sort! 
Je pris donc la route, à pied, jusqu'au troquet ou j'allais chaque jour. J'avais un petit quart d'heure de marche.. Pendant ce temps, je ne pensais à rien, je marchais l'esprit vide tout simplement. Quel fut pas ma surprise en arrivant devant! Il y avait une foule pas possible. En même temps, s'était toujours comme cela.. J'entra quand même prendre un café.. Je parla avec quelques personnes qui comme moi étaient habitués et que j'avais l'habitude de voir.. Alors que j'allais partir, j'eu comme une petite envie de manger, alors, je me dirigea dans un autre endroit un peu plus loin, où ils servaient toujours de bons petits trucs pour le matin.. 
Arriver devant, il y avait une foule pas possible, au point que j'eu presque envie de faire demi tour. Je pris tout de même la peine d'attendre.. J'avais le regard un peu distrait, je regardais partout autour de moi, et je me demandais où j'allais bien pouvoir m'asseoir avec tout mon attirail. Et alors que je regardais toujours les gens qui se trouvaient autour de moi, mon plateau maintenant dans les mains, mon regard s'arrêta net.
Il s'arrêta sur Kylie.. La femme de ma vie.. J'en aurais presque lâchait mon plateau sur le sol.. Je ne pouvais plus voir personne d'autres qu'elle.. Je la vis me faire signe, comme pour me dire de m'asseoir avec elle.. J'alla donc auprès de sa table et je m'installa, tant bien que mal.. Je n'arrivais pas à sortir un seul mot, alors cela tomber bien qu'elle engage la conversation.. "Non, je ne suis pas retourner à New-York..". Elle et moi avions vécu notre début d'amour là bas, donc il est vrai, que je ne m'attendais pas non plus à la voir ici.. "Et toi, tu n'y ai pas retourner non plus?". Je ne savais pas quoi lui dire, j'étais complètement déboussolé de la voir là.. De voir l'amour de ma vie..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 15:40
Alors qu'il venait de prendre place avec moi. Je sentais tout mon corps trembler comme pas possible. C'est quand même fou de se dire qu'il y a 1 an et demi, la personne assise devant moi se trouvait dans mon quotidien, vivait carrément avec moi et on filait le parfait amour .. et que maintenant, on a du mal à se parler. La vie est tellement mystérieuse.. Je me sentais déjà un peu mieux lorsqu'il accepta de prendre place devant moi. Je pris immédiatement ma tasse pour prendre une énorme gorgée. J'en avais besoin, croyez-moi !

Je venais de lui poser la question à propos de New-York. Je vis rapidement sur son visage,une satisfaction que je parle en premier. Il me répondit alors qu'il n'y était pas retourné. Bah alors? Il était ou? Avait-il une autre copine? Oh! Non bon sang.. Je devais me calmer assurément sinon j'allais virer folle. Je pris de nouveau ma tasse pour prendre une nouvelle gorgée. Il devait me prendre pour une folle d'ailleurs. La fille qui cale du café, non mais !

Il me posa à son tour une question. Sa voix ... bon dieu qu'elle m'avait manquée. Je suis certaine que personne n'a jamais entendu une voix aussi sexy de toute sa vie. « Mmmh.. Non. » Je posa la tasse sur la table, et jouait avec celle-ci. J'avais baissé les yeux. Il me rendait si nerveuse. Comme je ne voulais pas créer de malaise, je décida de poursuivre la conversation. « En fait, je me suis fait remettre une lettre de mes parents, m'expliquant que j'avais une soeur. » Je lâcha un petit rire nerveux, relevant mon regard au sien. « C'est quand même fou, non? Ils m'ont gentiment demandé d'aller la retrouver. C'est pour ca que je suis ici. »

Je n'avais qu'une seule envie. Me lever et le prendre dans mes bras. Lui dire que je l'aime, que je m'excusais et le supplier presque. Mais non, quand même. On se calme jeune fille. Je soupira un peu et continua donc ma phrase. « Mon frère est sortit de prison aussi .. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 16:02
Kylie & John - So Damn Emotional

Lorsqu'elle me proposa de prendre place auprès d'elle, j'accepta sans même réfléchir. Il était évident que j'étais d'accord de m'asseoir avec elle. Après tout, nous avions partager une petite partie de notre vie ensemble, on arriverait tout de même à échanger quelques mots devant un café. Du moins c'est ce que je pensais, puisque une fois que je me retrouva assis face à elle, j'en perdis totalement la parole, et le fait qu'elle est pris en main d'engager la conversation, me soulagea fortement. Entendre sa voix.. Regarder son visage.. Sentir son parfum flotter dans l'air.. Elle me manquait, s'était sûr.. Et maintenant qu'elle était face à moi, je ne pouvais pas nier l'évidence, elle restera, quoiqu'il arrive, la femme que j'aurais le plus aimer dans toute ma vie.. Même avant la femme qui m'a porter, que j'aime pourtant aussi de toutes mes forces.. On se demanda mutuellement si nous étions retourné à New-York, et tout les deux nous n'y étions pas retourné, elle pour une raison, moi pour une autre.. Ma raison, elle était simple, je ne voulais rien qui me rappelait son souvenir, alors, après mon départ de Suède, j'étais partis en mission six mois à l'étranger, pour venir m'installer par ici à mon retour, car j'avais envie de rentrer au pays, sans retourner à New-York, et comme une place s'offrait à moi, j'avais sauter sur l'occasion.. Mais j'étais bien trop fier pour lui avouer! Elle me fit par du mot que ces parents lui avaient laisser. Je compris donc alors les raison de son retour à elle.. Mais je ne savais pas si elle était revenue seule, ou pas.. "Ah oui, hé ben tu as être choqué de cette nouvelle? Et tu as déjà des pistes pour la retrouver?'' J'étais totalement choquer de cette révélation, comment ces parents avaient pu cacher ce secret depuis si longtemps, s'était tout de même bizarre.. Elle me mentionna également que son frère était sorti de prison.. J'avais eu le plaisir de le connaître et je l'appréciais alors j'étais content pour lui. ''C'est une super nouvelle sa, il doit être content"..  Je lui répondait brièvement à ce qu'elle me disait.. Mais je la voyais trembler de tout son corps.. Je vais peut être, être égoiste dans ce que je vais dire, mais pour le moment, à cette instant, je n'avais envie que d'une chose, s'était de la prendre dans mes bras, de lui dire que je l'aimerais toute ma vie, et lui donner le baiser le plus amoureux que le monde entier n'est jamais connu! Et seulement après on parlerait de tout nos soucis! Mais malheureusement, on ne s'en tenait qu'au soucis! Et surtout, je ne voulais plus souffrir... Même si je sentais que s'était déjà trop tard..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 16:18
Je savais que John connaissait Oliver. Ils s'entendaient quand même bien alors je vis un petit sourire se former lorsque je lui annonça la nouvelle. « Hé bien .. je sais pas. Je ne lui ai pas reparlé depuis. » Kylie l'égoïste. Kylie qui ne donne pu de nouvelle lorsque les problèmes surgissent.

Les gens commencèrent à nous lancer des petits regards, à moi et tous les autres clients, nous faisant clairement comprendre qu'ils voulaient notre place. J'hocha la tête à un et proposa à John de sortir dehors. Il y avait quelque places de dispo et on pourrai parler plus calmement. Je fis emballer le repas de John et on alla dehors.

Je pris place sur une petite table clairement pas confortable, mais c'est mieux que rien ! « Alors voilà .. j'ai que son prénom ; Jordan » Je sortis la lettre de mon sac. Évidemment je l'a trainait avec moi. Je la remis à John. En lui donnant, nos mains s'éffleurèrent. Étrangemment je souris et laissa ma main près de la sienne. Pourquoi on la déplaçait pas ? Va savoir .. Mon petit coeur battait a tout rompre.. « Et puis ? C'est fou hein ?» dis-je pendant sa lecture de la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 16:39
Kylie & John - So Damn Emotional

Des gens nous regardaient avec insistance, alors on fit emballer mon repas. Je n'osais pas lui dire que je sortais du travail et que j'étais mort de fatigue. J'étais tellement heureux de la retrouver que je préférais rester avec elle. On sortit s'installer un peu plus loin dehors ou elle me remis la lettre ou se trouvait les indications. Je ne savais pas trop quoi lui dire.. "Tu as essayer de te renseigner auprès des administrations?" Je connaissais pas trop ce genre de choses, mais quand je lisais la lettre, elle laissa sa main doucement frôler la mienne.. Je ne lui fis pas remarquer, car je ne voulais pas la gêner, puis sa ne me déranger pas.. 
La fatigue se faisait de plus en plus sentir, et j'allais être obliger de lui dire.. ''Tu sais, Kylie, je suis un petit fatigué, je sors du travail, je travaille la nuit, alors je suis complètement crevé! Tu veux qu'on se voit plus tard?". Je ne pouvais vraiment plus tenir.. Il fallait que je me repose, ne serait-ce qu'une heure ou deux.. ''Je t'inviterais bien à venir à la maison, enfin, chez moi, mais tu vas clairement t'ennuyer puisque je vais dormir comme un bébé!'' Dis-je en lui adressant un sourire. Lui dire chez moi et plus chez nous, me faisait mal au coeur.. Mais devoir l'appeler Kylie, je pense que s'était le coup de grâce.. Sa me tuer totalement, mais s'était comme cela à présent..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 16:56
Non non non non .. ca n'allait pas se passer comme ça. Je ne pouvais pas le laisser filer. Je n'avais vraiment pas envie. Je m'interposa, malgré moi .. mais bon « Euh ... je peux venir si tu veux.. Tu dormiras. Je n'aurai qu'à faire des recherches sur le net pour la trouver pendant ce temps là. » .. À ma grande surprise, il accepta. Nous nous levâmes et on quitta chacun dans nos véhicules. Je lui suivi.

Arrivée chez lui, je me gara derrière lui. Chez lui .. seulement lui. Avant c'était nous deux, c'était notre maison. Et la .. non. Seulement ses choses, pas les miennes. Il déverrouilla la porte et on entra. Un énorme coup au coeur me pris, lorsque je constata que tout nos meubles de New-york, nos décorations étaient là. « Mais .. mais tu les a tous gardés ? » dis-je en regardant autour de moi.

Je pris place sur le canapé. Je posa ma main sur celui-ci, me rappelant les moments passé avec lui. Tant de soirées films, tant de rigolades, tant d'activités pas catholique non plus. Je souriais, me rappellant ces évènements. Il alla se changer, quant à moi, je fis ma rapace en explorant tout. Ouvrant chacune de ses armoires, essayant de trouver un éléments féminin. Bah oui quoi .. il avait peut-être une copine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 18:40
Kylie & John - So Damn Emotional

Je lui avais confier être fatigué, et avoir besoin de dormir, ne serait-ce que quelques heures. Après la nuit que je venais de passer, j'étais vraiment à bout et j'avais besoin de repos.. Je lui fis donc part de mon désir en n'oubliant tout de même pas de mentionner que je l'aurais bien invité chez moi, mais que j'allais dormir, qu'elle allait alors s'ennuyer, mais que si elle le voulait bien, on pourrait se revoir plus tard. Je devais bien avouer que je ne voulais pas la laisser filer alors que je venais à peine de la retrouver, mais la fatigue commencer à prendre le dessus avec les cinq jours de fous que je venais de passer. Mais à ma grande surprise, elle me proposa quand même de venir avec moi, et me dis que pendant que moi je dormirais, elle profiterait de ma connexion pour rechercher des informations sur cette fameuse qu'elle devait retrouver. J'accepta, s'était une évidence que je ne refuserais pas, c'est juste que je ne voulais pas qu'elle s'ennuie. Mais vu sous cet angle, elle ne s'ennuierais pas! On était donc partis avec sa voiture jusque chez moi, puisque de toute façon j'étais venu à pied. Sur le chemin, on ne parla pas plus que cela, à part pour lui indiquer la route.. Sa me faisait bizarre de me dire qu'a présent, ce n'était que chez moi et plus chez nous.. Une fois arrivée chez moi, je la fis entrer, et à sa grande surprise, elle put remarquer que j'avais garder tout les meubles que l'on avait acheter en commun à l'époque où nous étions encore un couple. Et elle m'en fit d'ailleurs la remarque. "Oui j'ai tout garder, parce que de toute façon, je n'avais pas les moyens de m'en payer d'autres!" Dis-je en lâchant un léger rire moqueur. Elle savait très bien que je n'étais pas une personne à revenus modestes.. J'étais juste trop fier pour lui clairement que je n'avais pas pu de me séparer de tout ce qui nous appartenait alors que j'avais déjà du me séparer d'elle.. Je partis alors me changer en la laissant s'installer sur le canapé. Je partis simplement me passer un peu d'eau sur le visage, puis je revins auprès d'elle, simplement vêtu d'un boxer. En même temps j'allais me coucher je n'allais pas débarquer avec une énorme doudoune, puis elle m'avait déjà vu complètement nu, et même plus, sa n'allait donc pas la choquer. Alors que je revenais doucement vers mon salon, je vis qu'elle n'était plus dans le canapé. La première idée qui me passa, c'est, elle est partie! Mais j'entendis des petits bruits venant de la pièce à côté, je m'avança alors doucement et je la vis fouiner. Sa me fit doucement sourire, sa ne m'étonnait pas d'elle. "Tu sais que je n'ai jamais rien eu à cacher", dis-je de manière à lui faire un peu peur, histoire de bien lui montrer que je l'avais surprise à m'épier, ce qui ne m'énervait pas, bien au contraire, sa me faisait beaucoup rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 20:11
Prise sur le fait, John me surprise entrain de fouiner dans ses affaires. Je me retourna lentement. ''Navrée ..'' dis-je timidement. Je lâcha tout de suite ma chasse. ''Je croyais que je trouverais quelque chose, mais faut croire que non'' Il était complètement vêtu d'un boxer. Je devins soudainement gênée. Pourtant .. je l'avais déja vu dans un tout autre accoutrement. J'avais déja très mal a l'idée de le revoir comme ca .. Je respire donc profondémment. Je n'allais pas succombée maintenant.

Je me repris. ''Je vais utiliser ton ordinateur.'' Je quitta donc la pièce pour aller dans la cuisine, ou j'avais vu son ordinateur tantot. Lorsque je l'ouvris, son fond d'écran était notre photo de fiancailles. Je leva les yeux vers lui. Visiblement pleins d'eau. Je souria, lui faisant comprendre ce que je venais de voir. Puis, je posa mon telephone sur la table en appuyant sur le bouton principal, afin qu'il voit que mon fond d'écran était aussi, nous deux. La meme photo.

Il me fit signe qu'il allait se reposer. Je lui fis un mini aurevoir de la main et commenca mes recherches. Je ne trouvais absolument rien avec ce simple prénom. Je soupira et ferma l'ordinateur. Je n'entendais plus un son, il devait dormer. J'en profita donc pour m'allonger sur le canapé. Rien ne me faisait plus envie que de le retrouver.. Mais j'avais beaucoup trop mal pour ca... Je voulais le retrouver. Mon fiancé.. lui ..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Mer 16 Mar - 20:32
Kylie & John - So Damn Emotional

J'étais partis me changer et à mon retour, je la vis fouiner un peu partout.. Sa me fit sourire, je la revoyais comme auparavant quand elle regardait partout pour vérifier qu'aucune autre fille qu'elle n'était venu à la maison.  Elle me dit alors timidement qu'elle était navrée.. La voir, avec son visage de gamine gêné m'attendrissait tellement, mais je ne pouvais pas céder.. Pas après tout ce que j'avais pu subir après notre séparation.. "Crois moi, tu ne trouveras rien du tout, les cadavres sont au fond du jardin'' dis-je pour la taquiner. Elle alla près de mon ordinateur et l'ouvrit afin de commencer ces recherches. Mais lorsqu'elle l'ouvrit, elle put se rendre compte que je n'avais jamais changer mon fond d'écran.. S'était l'image de nos fiançailles.. J'étais un peu gênée, j'avais même dû rougir, j'en étais sûr.. Mais ce qu'elle allait me montrer, aller me consoler. Elle alluma son téléphone,  et la, je vis que elle aussi avait cette photo en fond d'écran.. Je lui fis un sourire, puis lui fit signe que j'allais me reposer. Je monta alors dans ma chambre et me coucha. Je ne mis pas longtemps à m'endormir, j'étais complètement crevé! La savoir en bas me rassurer, mais j'avais peur qu'en me réveillant elle ne sois plus là, ou que cela n'est était qu'un rêve.. Je me réveilla une heure après, je n'entendais pas de bruits.. Je pense que s'était la peur qu'elle ne sois plus là, qui m'avait réveiller si vite, puisque je me sentais toujours aussi fatigué. Je me leva alors pour aller vers mon salon, ou je la trouva, endormi dans mon canapé. Je m'approcha doucement d'elle, et la porta délicatement pour l'apporter au lit. Une fois dans ma chambre, je l'allongea sur mon lit et me mis à côté d'elle.. Pour finir par m'endormir, moi aussi, à ces côtés.. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Invité le Jeu 17 Mar - 0:49


Dans l'apres midi,je me réveilla dans son lit. J'étais beaucoup trop étonnée. Je me redressa rapidement , vérifia que j'avais tout mes vêtements. Ouff heureusement tout était là, ce qui voulait dire que je n'avais rien fait d'anormal.


Il dormait profondémment. J'avais tellement attendue longtemps pour le revoir comme ça. Il était si beau. Son bras était autour de ma hanche, je le déplaca délicatement pour ne pas le réveiller. Il bougea un peu. J'attendis et aucun mouvements suivirent.

Je me releva et alla replacer un peu mes cheveux dans le salle de bain. Je regarda l'heure et puis .. MERDE! Boulot !! Non.. merde, je ne voulais pas le quitter. J'eu soudainement un plan. Je retourna près de lui et me pencha délicatement pour lui donner un baiser sur la joue. J'en profita pour lui murmurer ; ''Je t'aimerai toujours John'' à l'oreille.

Je descendis à la cuisine et fouilla un peu partout pour trouver un papier et un crayon. Je savais qu'il avait du boulot de nuit, mais pas le vendredi. (Oui j'avais même été jusqu'à regarder son horaire) Bref, je laissa donc un mot comme suis ; "Je te laisse mon adresse, vient me rejoindre au restaurant demain soir, une soirée comme avant ça te plairait ?"

Evidemment, je ne savais pas s'il voudrait. Je prenais le risque.
Je repris donc toutes mes affaires et quitta, je jetta un dernier coup d'oeil vers sa chambre. Aucun bruit. Je souria, pensant à tout l'amour que je lui portait.. Esperant le revoir vendredi soir.





Scene close.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

k + j - « so damn emotional »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MAC The Matte Lip Collection - Octobre 2014
» WESTLIFE
» L'EFT - Emotional Freedom Techniques
» (F/LIBRE) POPPY DRAYTON ≈ some kind of emotional tether.

 :: 
never too old
 :: playground ::  memory lane
-